Docandfiction-tv.fr

SVOD-MAG Séries-Fictions

Victoria

Série Britannique - 8X42 mn - Saison 1
Réalisations :
Oliver Blackburn - Tom Vaughan - Sandra Goldbacher - 2016


Le règne de la Reine Victoria sera long et prospère pour le Royaume-Uni de Grande-Bretagne. Lorsqu'elle arrive au pouvoir en 1837, après la mort de son oncle le Roi Guillaume IV, la jeune Victoria, fille de la duchesse de Kent, va d'abord évaluer, puis sonder et enfin décider en tant que souveraine absolue d'un véritable empire planétaire. Son couronnement et son mariage avec le Prince Albert de Saxe-Coboug-Gotha marque les débuts de ce qui deviendra une "Grande Reine".

Lorsqu'elle accède au rang de Reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande, Victoria n'a que 18 ans. Après la mort de son oncle, le Roi Guillaume, la jeune femme, fille du Duc et de la Duchesse de Kent, doit faire face à de multiples obligations protocolaires. Les pressions politiques sont également nombreuses. Chapeautée par sa mère, Victoria doit faire preuve de caractère face à ceux qui sont chargés de l'épauler, la guider, mais aussi face à ses opposants qui n'attendent qu'un faux pas de la jeune souveraine pour remettre en cause sa capacité à régner. Les deux seuls confidents et fidèles amis sur lesquels elle peut réellement s'appuyer sont la Baronne Lehzen, sa gouvernante de toujours, et surtout le Premier Ministre en fonction au moment de son accession au trône, Lord Melbourne. Une réelle amitié va ainsi se créer entre la jeune reine et son conseiller. Ce qui va bien évidemment attiser les jalousies, les convoitises et les ragots dans ce qui n'est encore qu'un balbutiement de règne.

Lord Melboune dans la tourmente

Lord Melbourne est non seulement le conseiller principal de celle qui va devenir la Reine Victoria lors de son prochain couronnement, mais devient également plus qu'un ami pour la jeune femme. Des sentiments amoureux pour elle, des sentiments de bienveillance pour lui, du moins en apparence. Confronté à de multiples attaques sur le front politique avec le parti des "Tories", Lord Melboune doit d'ailleurs faire face à son plus farouche adversaire en la personne de l'Oncle de Victoria, le Duc de Cumberland. Particulièrement opportuniste, celui-ci veut se servir de la défaite probable de Melbourne pour affaiblir Victoria avant son couronnement. Son objectif est d'installer une co-régence avec la mère de Victoria, la Duchesse de Kent. C'est bien évidemment sans compter sur la lucidité et la poigne de fer de la jeune reine qui va mettre un terme définitif à l'ensemble des complots qui visent à la déstabiliser. 

Victoria - Saison 1
 
Lorsqu'elle arrive au pouvoir en 1837, après la mort de son oncle le
Roi Guillaume, la jeune Victoria, fille de la duchesse de Kent, va d'abord
évaluer, puis sonder et enfin décider en tant que souveraine absolue
d'un véritable empire planétaire.
Elle deviendra une très grande Reine.

Un mariage en vue

Alors que Victoria s'apprête à devenir Reine sans être mariée, son Oncle Leopold, Roi de Belgique, envisage de proposer son fils, Albert de Saxe-Cobourg, parmi la myriade de prétendants qui tentent par tous les moyens d'obtenir une place d'Altesse Royale auprès de la future souveraine. Déjà dotée du caractère indépendant qui forgera son règne tout au long de sa vie, Victoria refuse pourtant à plusieurs reprises de s'engager sur la voie du mariage. Ce qui ne fera qu'accentuer les rumeurs familiales concernant ses sentiments envers Lord Melbourne. L'arrivée de son cousin Albert au Palais de Buckingham ne va pas arranger la situation. L'opposition est frontale entre Victoria et Albert, lequel vacille entre mépris et humiliations. La jeune femme prend l'insolance de son cousin pour argent comptant et menace de rompre tous les arrangements familiaux.

Un titre qui ne passe pas

Après quelques mois de séparation, Victoria et Albert ont apaisé leurs relations. Leur nouvelle entente amoureuse laisse présager un mariage prochain. Ce qui ne va pas sans poser d'innombrables soucis à Victoria. Albert veut en effet obtenir le titre d'Altesse Royale et par la même bénéficier d'une confortable rente annuelle. Ses demandes doivent être ratifiées par le parlement et notamment par le parti de Lord Melbourne, "les Whigs". Un titre honorifique que Melbourne lui-même a du mal à faire adopter par ses propres troupes. L'Angleterre ne veut pas d'un Allemand auprès de la couronne britannique. D'autant que le jeune prince multiplie les provocations et entre désormais dans une véritable dépression. Persuadé que la venue d'un héritier pourrait tout arranger, Albert va se heurter une fois de plus à la main de fer de Victoria qui n'est visiblement pas du tout pressée de mettre un enfant au monde.

La modernité

Albert suffoque littéralement dans son rôle d'Altesse Royale et envisage de mettre sa passion pour la modernité à profit pour s'évader dans le Nord de l'Angleterre. L'industrie et notamment le chemin de fer commencent à s'y développer. Albert va finir par convaincre la Reine Victoria, pourtant enceinte, de l'accompagner dans son périple. Ils parcourront ainsi ensemble quelques kilomètres sur l'une des premières locomotives à vapeur du 19 ème siècle. Cette visite est également l'occasion de prouver à toute l'Angleterre qu'Albert ferait sans nul doute un Régent plus qu'acceptable malgré ses origines germaniques. De retour à Buckingham, et malgré les conseils de sa mère de rester dans l'enceinte du palais, Victoria et Albert échappent de peu à un attentat perpétré par un extrémiste. Un attentat fomenté par les plus farouches opposants de la Reine, et notamment le Duc de Cumberland. Celui-ci espère en effet secrètement le décès de Victoria en couche pour s'emparer du trône d'Angleterre. Il en sera pour ses frais. Le 21 novembre 1840, Victoria donne naissance à une petite fille. Elle s'appellera Victoria, première d'une longue lignée. Un hommage à la grande Reine qui s'apprête à imprimer son nom, son effigie et la gloire de la Grande-Bretagne aux quatre coins de la planète.

Distribution : Jenna Coleman (Victoria) - Tom Hugues (Albert de Saxe-Coboug-Gotha) - Rufus Sewell (Lord Melbourne) - Catherine Flemming (Duchesse de Kent) - Daniela Holtz (Baronne Lehzen) - Nell'Hudson (Miss Skerrett) Ferdinand Kingsley (Charles-Aimé Francatelli) - Tommy Knight (Archibald Brodie) - Eve Miles (Me Jenkins) - David Oakes (Prince Ernest) Paul Rhys (Sir John Conroy) - Adrian Schiller (Penge) - Peter First (Duc de Cumberland) - Alex Jennings (Roi Leopold)...


Edité par Christian WIEDERLE © Docandfiction-tv.fr - 2018
©
ITV - Découvrir sur Altice-SFRPlayVOD