Docandfiction-tv.fr

SVOD-MAG Docs

L'effet Placebo

Documentaire - 52 mn - Arte
Réalisation: Emmanuelle Sapin - Pascal Goblot - 2014


Que savons-nous de l'effet Placebo ? Ce pouvoir fabuleux de notre cerveau à suggérer de l'autoguérison. Même s'il a longtemps été délaissé par le corps médical, les dernières recherches en matière de diagnostics et de traitements en font aujourd'hui un allié thérapeutique précieux. Puissant, efficace, il serait même capable de modifier certains paramètres physiologiques.

Nous sommes à la fin de la deuxième guerre mondiale sur le front italien. Débordé par l'afflut de blessés et en manque de morphine, le médecin anesthésiste Henry K. Beecher utilise une solution saline (eau/sel) pour apaiser des douleurs post-opératoires. Le résultat est étonnant. Morphine et Placebo aboutissent au même résultat. La douleur disparaît. 10 ans plus tard, Henry K. Beecher publiera ses recherches et fera entrer le Placebo dans une nouvelle ère médicale.

Une puissance énorme

Même s'il a longtemps été délaissé et décrié par le corps médical qui parlait alors de malades et de maladies imaginaires, les dernières recherches en matière de diagnostics et de traitements font de l'effet Placebo un allié thérapeutique précieux. Mais que savons-nous réellement de ce pouvoir fabuleux que possède notre cerveau à suggérer de l'autoguérison ? La science tente de démontrer aujourd'hui sa capacité à modifier certains paramètres physiologiques. Une chose est sûre. L'effet Placebo est puissant et efficace.

L'effet Placebo

Mais qu'est-ce qui compte vraiment dans ce processus d'autoguérison ?
En fait. Tout. Le médecin, l'environnement, le ton de la voix, le patient
lui-même et son cadre de vie, la prescription médicale ou pas, la couleur,
la taille, la forme et le poids des gélules, le pharmacien
.
..

Conditionnement et suggestion

Enkephaline, Endorphine, Dopamine, Cortisol. Ces régulateurs naturels produits par notre métabolisme peuvent être sollicités et activés par un effet Placebo. De nombreuses équipes de recherches se penchent d'ailleurs actuellement sur ce phénomène d'activation. Le centre de recherche dirigé par le professeur Fabrizio Benedetti en Italie a pu démontrer que le conditionnement et la suggestion via un effet Placebo purement verbal étaient efficaces dans le cadre d'expériences sur la douleur.

Ce qui compte vraiment

Migraine, nausée, dépression, arthrose, artérosclérose. L'effet du Placebo sur certaines pathologies ou réactions physiologiques est également indéniable. Mais qu'est-ce qui compte vraiment dans ce processus d'autoguérison ? En fait. Tout. Le médecin, l'environnement, le ton de la voix, le patient lui-même et son cadre de vie, la prescription médicale ou pas, la couleur, la taille, la forme et le poids des gélules, le pharmacien. Tout celà piloter par notre cerveau. Fabrication Maison. Résultat garanti.

La chirurgie aussi

Une équipe de recherche médicale néerlandaise a également prouvé que l'effet Placébo pouvait être efficace dans le cadre de certaines opérations chirurgicales. Un groupe test est réellement opéré. L'autre groupe est préparé et conditionné de la même manière, amené au bloc, anesthésié, mais n'est pas opéré. Résultat étonnant. Les lésions internes du groupe Placebo ne sont plus qu'un lointain souvenir. Les douleurs post-opératoires en moins.

Doit-on savoir ou pas ?

Bien évidemment, la question se pose : doit-on savoir ou pas ? Prendre ou être soumis à un Placebo en pleine conscience aurait-il vraiment les mêmes effets ? Pour reprendre une chanson célèbre, nous avons tous en nous quelque chose de "Placebo". Mais nous sommes uniques. Et notre faculté de notre cerveau à nous servir de ce puissant outil thérapeutique l'est également. Vous vous sentez mieux ? Sans doute un effet de qui vous savez. A bon entendeur...
Edité par Christian WIEDERLE - © Docandfiction-tv.fr - 2017
© Emmanuelle Sapin - Pascal Goblot - Arte